Rapport d’activité 2012

Note liminaire

L’année 2012 s’annonçait particulièrement prometteuse du fait de l’engagement d’OCPP aux côtés de l’équipe de direction d’Our Home qui bénéficiait de la confiance de son principal sponsor “Global Humanitaria” [90% des ressources annuelles d’Our Home avec un apport de plus de trois cent mille dollars annuel sur dix ans – entre 2002 et 2012].

De jeunes étudiantes en fin de cursus universitaire ont été présentes pendant tout le premier semestre 2012 aux côtés des enfants d’Our Home en dehors de leurs temps scolaires. Elles ont su créer une vrai dynamique et ont entrainé dans leur sillage d’autres volontaires [deux français et une américaine] venus avec “Project Abroad” une ONG chargée de trouver des volontaires de différents pays avec des compétences variées pour les placer dans des ONG cambodgiennes en fonction de leurs attentes.

 Après une ultime démarche de Global Humanitaria en vue de trouver un accord amiable avec le président d’Our Home, Global finira par arrêter de financer Our Home fin juillet 2012. La majorité du personnel a dû démissionner car ils ne pouvaient plus recevoir de rémunération.

OCPP avait informé ses membres du retrait de Global Humanitaria au cours de l’été 2012. De retour au Cambodge en octobre 2012, MM. Thierry DUMAS [Président d’OCPP] et Jean Marie ANNO [Directeur du bureau de Phnom Penh] ont pris acte des divergences importantes sur la conception de notre aide  et ont également pu constater que rien ne changerait.

En définitive, la décision prise par le Conseil d’Administration d’OCPP de mettre un terme à ce partenariat est la conséquence du rejet de notre travail.  L’année 2012 marque la fin de notre partenariat avec Our Home.

Sont présentés dans la première partie du présent rapport nos activités par grands domaines [Aide aux enfants et projets ruraux] avec les moyens financiers consacrés présentés sous forme de tableaux pour en faciliter la lecture.

Enfin, la deuxième partie se propose de tracer les grandes lignes de notre nouvel engagement pour venir en aide au Cambodge.

Sont présentés dans la première partie du présent rapport nos activités par grands domaines [Aide aux enfants et projets ruraux] avec les moyens financiers consacrés présentés sous forme de tableaux pour en faciliter la lecture.

Enfin, la deuxième partie se propose de tracer les grandes lignes de notre nouvel engagement pour venir en aide au Cambodge.

 

 Aide aux enfants d’Our Home [$ 27,742.57]

Cette aide comprend deux composantes : Une subvention à Our Home pour le fonctionnement de ses centres d’accueil sur Phnom Penh [$18,760.00 dont $2,990.00 hors convention]

  Et un ensemble de projets qui participent à l’amélioration des conditions d’hébergement et au développement personnel des enfants en leur proposant des activités éducatives hors temps scolaire [$8,982.57].

Subvention de fonctionnement pour les centres d’accueil de Phnom Penh [$ 18,760.00]

OCPPK [Nom du bureau de Phnom Penh] a établi son budget d’intervention 2012 d’aide au fonctionnement des centres d’accueil d’Our Home à quinze mille sept cent dollars [$15,700.00]. Ce montant correspond sensiblement aux dons des familles françaises qui contribuent au programme de parrainage.

Cette aide financière qui vient compléter les fonds apportés par Global Humanitaria a été mis à la disposition de notre partenaire selon les dispositions prévues par la convention signée le 23 décembre 2011 pour l’année 2012.

Pour s’adapter aux changements intervenus dans le courant de l’été 2012 suite au retrait de Global Humanitaria, notre bureau de Phnom Penh, en charge du suivi de l’exécution de cette convention a passé un avenant avec le président d’Our Home une fois les comptes arrêtés par l’ancienne équipe de direction d’Our Home.

Our Home aura reçu, au titre de la convention 2012, une aide financière de notre organisation d’un montant total de quinze mille sept cent soixante-dix dollars [$15,770.00]. La différence correspond à des indemnités payées par erreur par l’ancienne équipe de direction que nous avons redonné à la nouvelle équipe.

OCPPK a reçu les justificatifs sur les dépenses effectuées par l’ancienne équipe de direction, conformément aux dispositions de la convention. En revanche, l’argent mis à disposition de la nouvelle équipe de direction n’a jamais donné lieu à un retour sur l’utilisation.

La nouvelle équipe a par ailleurs bénéficié d’un don spécifique versé en août 2012 à OCPP en France par un de ses membres. Ce don a aussitôt été transféré sur un compte bancaire d’Our Home au Cambodge. Il a servi en grande partie à acheter de la nourriture aux enfants des centres.

En définitive, au titre du programme de fonctionnement des centres d’accueil de Phnom Penh, Our Home aura bénéficié d’une aide financière de dix-huit mille sept cent soixante dollars [$18,760.00]. Se reporter au tableau de synthèse en fin de rapport pour plus de précisions].

 

Autres interventions et aides financières [$ 8,982.57]

Au-delà de la subvention versée à Our Home pour participer aux dépenses de fonctionnement de ses centres d’accueil sur Phnom Penh qui a pu être budgété puisque nous disposions à titre de fonds de roulement des dons effectués par les familles française en 2011, de nombreuses autres actions ont pu être menées grâce à la venue de 5 jeunes volontaires françaises [Julie, Jeanne, Marie, Sabrina et Carol] dont certaines sont restées près de six mois au Cambodge et à plusieurs autres volontaires [deux français : Noureddine et Baptiste – et une américaine : Jennifer]. Toutes ces personnes se sont mobilisées aux côtés d’OCPP et de l’équipe de direction d’Our Home pour apporter aux enfants des centres d’accueil leurs compétences et les encadrer dans de nombreuses activités ludiques et structurantes.

En annexe du présent rapport figurent quelques photos, par thème, sur les principales activités qui ont marqué l’année 2012.

L’ensemble des actions conduites de façon conjointe par le personnel d’encadrement de notre partenaire [ONG Our Home] et les volontaires est présenté ci-dessous et repris dans le tableau de synthèse figurant en fin de rapport. Toutes ces actions ont bénéficié d’un financement total de huit mille neuf cent quatre-vingt-deux dollars et cinquante-sept cents [$8,982.57] couvert par des dons reçus par OCPP en France.

 

 

 1.  Réalisation d’une infirmerie dans une des pièces du bâtiment des garçons

Au cours des réunions de travail hebdomadaires encadrées par le directeur local de notre bureau de Phnom Penh auxquelles participaient les volontaires et le personnel d’encadrement d’Our Home, Noureddine a précisé qu’il souhaitait soutenir un projet utile pour les enfants. Le personnel a proposé d’aménager une pièce sise en rez-de-chaussée du bâtiment des garçons pour en faire un local où les enfants d’Our Home et aussi ceux de l’école primaire d’Our Home pourraient recevoir des soins.

Noureddine a établi un “flyer” sur ce projet qu’il a envoyé aux membres de sa famille et à des amis. En l’espace de deux bonnes semaines les dons ont été versés à OCPP sur le compte dédié aux enfants du Cambodge et identifiés comme devant participer à ce projet.

A la mi-mars nous disposions du financement nécessaire à couvrir les dépenses prévues.

Les travaux ont été engagés et réalisés dans un délai record ce qui a permis d’inaugurer ce local à la fin du mois de mars 2012 juste avant le départ de Noureddine du Cambodge.

Quatre personnes chargées de l’encadrement des enfants des centres d’accueil d’Our Home ont suivi une formation appropriée. Des trousses de premier soins et un stock de médicaments ont été acquis.

Baptiste, étudiant en médecine, venu pendant 3 semaines comme volontaire à Our Home à l’issue du stage de deux mois qu’il a effectué dans un hôpital de Phnom Penh, a assuré le suivi médical des enfants.

Ce projet a mobilisé plus de deux mille cinq cent dollars [$2,500.00], biens en nature compris. Se reporter au tableau de synthèse en fin de rapport pour plus de précisions].

 

 

2.  Réalisation d’une fresque murale de 8m de long sur 2m de haut

La réalisation de la fresque a mobilisé deux artistes peintre cambodgiens, diplômé de l’université Royale des beaux-arts de Phnom Penh [MM. SATH Rithyvuth et CHUON Ry]. Ces deux artistes peintre, recommandés par Monsieur CHHIM Sothy, Artiste peintre de renommé internationale et ami de Monsieur Jean Marie ANNO, ont travaillé au montage du projet avec le personnel d’encadrement d’Our Home et les représentants d’OCPP.

Afin d’impliquer les enfants d’Our Home dans ce projet, il a été convenu de faire précéder la réalisation de la fresque par un concours de dessins ouvert à tous les enfants d’Our Home.

Le concours s’est déroulé en deux phases. A l’issue de la première phase au cours de la quelle les enfants devaient réaliser un dessin issue de leur imagination sur la façon dont ils percevaient leur pays, 10 enfants ont été sélectionnés pour participer à la deuxième épreuve.

Au cours de cette deuxième épreuve, ces 10 enfants ont reproduit le dessin qu’ils ont choisi parmi une trentaine de dessins faits et proposés par les artistes peintres.

La clôture du concours de dessins a donné lieu à une cérémonie le 8 avril 2012 au cours de laquelle les deux lauréats [Une fille et un garçon] ont reçu leur prix.

Enfin, les deux artistes peintre ont réalisé leur œuvre en intégrant dans cette fresque certains dessins faits par les enfants dans le cadre du concours de dessins.

La fresque sera inaugurée le 26 juin 2012 en présence de Monsieur CHHIM Sothy et de nombreuses autres personnalités.

Au cours de cette cérémonie les enfants ont joué une pièce de théâtre et chanté plusieurs chansons.

Les dépenses rattachées à ce projet se sont montées à un peu plus de deux mille dollars. Se reporter au tableau de synthèse en fin de rapport pour plus de précisions].

Une Vidéo réalisée par les volontaires (pour arrêter la vidéo clic sur bouton pause en bas à gauche)

                                

  

3.  Programme d’équipement des centres d’accueil et des locaux communs

 OCPP a bénéficié en fin d’année 2011 d’un don de trois mille euros de l’ACPE [Association française qui lutte Contre la Prostitution enfantine]. En accord avec cette association [ACPE], OCPP a proposé au staff d’Our Home d’affecter ce budget pour partie au projet d’amélioration des conditions d’hébergement des enfants d’Our Home et pour le reste de l’affecter sur des actions éducatives.

 Au cours des réunions de travail hebdomadaires les objectifs ont été présentés au staff d’Our Home et aux volontaires qui ont présenté des propositions.

 OCPP s’est assuré que les besoins exprimés répondaient aux critères données et que les biens d’équipement dont l’acquisition était sollicitée ne faisait pas double emploi avec le budget alloué par Global Humanitaria ou d’autres donateurs pour améliorer les conditions d’hébergement des enfants des centres d’accueil de Phnom Penh.

 Les dépenses faites au titre de ce programme, d’un montant de plus de trois mille dollars [$3,000.00], ont permis d’acquérir des biens d’équipement durables pour un montant de $2,659.00 [deux mille six cent cinquante-neuf dollar].. Se reporter au tableau de synthèse en fin de rapport pour plus de précisions].

 

  4.   Programme de sorties éducatives

 Une des missions confiée aux volontaires par OCPP, chargé de les encadrer, a été d’élaborer un projet éducatif pour servir de “fil conducteur” à toutes les actions faites au bénéfice des enfants hors temps scolaire.

 Ce projet éducatif, élaboré et partagé par le personnel d’encadrement d’Our Home a permis d’asseoir les actions et d’obtenir l’adhésion des donateurs en France [ACPE, membres d’OCPP] sur l’utilisation de leurs dons.

 Les volontaires [Jeanne et Marie] ont mobilisé leurs familles respectives et ont pu récolter, sous couvert d’OCPP en France, $1,673 [mille six cent soixante-treize dollars].

 Sur cette somme elles utiliseront $479 pour des sorties éducatives qu’elles organiseront et encadreront avec le staff d’Our Home. Avant leur départ, elles remettront la différence [$1,194.00] au personnel de direction en demandant que cette somme [mille cent quatre-vingt-quatorze dollars] soit affectée à la pose de fenêtres dans le bâtiment des garçons pour améliorer la sécurité.

 Principales sorties réalisées :

  •  Water Park – parc aquatique situé à la sortie de Phnom Penh en direction de l’aéroport
  •  Tonlé Bâti – lieu très apprécié des cambodgiens situé à une quarantaine de Km au Sud de Phnom Penh, où les enfants ont pu s’ébattre dans le lac, jouer et partager un casse croute avant de revenir sur Phnom Penh.
  •  Parcs dans Phnom Penh aménagés avec des jeux pour les enfants
  •  Expérience avec les filles les plus âgées pour partager un repas dans un restaurant d’une chaîne de restauration rapide avec un budget de $5 par personne
  •  Wat Phnom
  •  Musée National
  •  Palais Royal
  •  Stade Olympique
      

 

  5. Enfants des centres d’accueil de Phnom Penh et Hygiène

Les enfants des centres d’accueil [garçons et filles] ne sont pas des anonymes. Les trombinoscopes réalisés par le personnel d’Our Home donnent l’occasion à toute personne nouvelle de mieux les identifier.

Après une phase d’observation, les volontaires ont établi un projet éducatif dont le contenu a été discuté au cours des réunions hebdomadaires. Ce projet éducatif, partagé avec le personnel d’encadrement d’Our Home comportait un volet sur les règles d’hygiène. Les enfants d’Our Home et le personnel ont travaillé sur ce thème. Les affiches illustrées qui en sont le fruit ont été placées dans le réfectoire où les enfants prennent leurs repas.

 

 6. Animations par les volontaires

A côté des projets décrits ci-avant, les volontaires qui étaient présentes systématiquement le dimanche et en soirée du lundi au jeudi ont partagé avec les enfants des centres d’Our Home de nombreuses activités :

  •  Pour développer leurs talents artistiques – Peinture – Coloriage – Dessin – Origami – Ateliers perles pour les filles – Ateliers théâtre, cuisine, – Création d’une chorale.
  •  Pour développer leur mémoire et leur concentration – Création d’un “Memory” avec deux versions [une version avec des images – une version avec des couples de mots français et Khmer]
  •  Pour leur apprendre à partager, à accepter la défaite, à ne pas tricher tout en s’amusant [jeux de cartes].

Les volontaires ont également organisé des cours de français pour les enfants d’Our Home après leur avoir fait passer des tests pour les évaluer et les classer par niveau.

Collecte de vêtements au profit des enfants d’Our Home [collecte initiée par deux volontaires françaises [Sabrina et Carol] venues en renfort à partir du mois d’avril 2012. Plusieurs établissements scolaires ont été contactés pour participer à ce programme. En définitive, seuls les responsables de l’école maternelle française [Tchou-Tchou] où un des enfants d’Our Home est scolarisé depuis décembre 2009 [grâce aux dons d’une famille] a répondu favorablement et a su mobiliser les parents des enfants de cette école.

 OCPP a reçu au cours de l’année 2012 des dons spécifiques [hors projets rapportés ci-dessus] pour un montant total de €2,238.00. La totalité a été transférée au Cambodge et remis à Our Home ce qui a représenté une aide de $2,990 [Se reporter au tableau de synthèse en fin de rapport pour plus de détails].

 

Une Vidéo réalisée par les volontaires (pour arrêter la vidéo clic sur bouton pause en bas à gauche)

                  

 Une Vidéo réalisée par les volontaires (pour arrêter la vidéo clic sur bouton pause en bas à gauche)

                     

7. Les  Actions de communication le journal de Our Home

HENG Oudom, étudiant en Droit, accueilli à Our Home alors qu’il était âgé de 14 ans, parlant français, a accepté de devenir le correspondant d’OCPP pour donner des informations sur les enfants d’Our Home. OCPP lui avait également confié une mission de reporter pour couvrir les évènements spécifiques qui intéressaient la vie des enfants d’Our Home.

 Les familles françaises qui participaient au programme de parrainage ont été régulièrement informées et un petit journal a été élaboré pour que tous les donateurs d’OCPP puissant suivre l’évolution du travail et des évènements qui ont rythmé la vie des enfants des centres d’Our Home.

Quatre numéros de ce petit journal ont été mis sur le site Internet d’OCPP [www.ocpp.fr].

Les changements intervenus dans le courant de l’été 2012 mettront un terme à cette action dans la mesure où HENG Oudom devra quitter Our Home car le bâtiment où il était hébergé sera repris par son propriétaire pour être loué.

 Conformément aux engagements pris par OCPP, HENG Oudom recevra une indemnité mensuelle de $100 au titre de cette mission. Cette indemnité figurait dans la convention 2012

 Au total, le montant total de l’aide financière apportée par OCPP aux enfants recueillis par l’ONG cambodgienne Our Home sera de vingt-sept mille sept cent quarante-deux dollars et cinquante-sept cents [$27,742.57] dont le tiers [1/3] aura été consacré à l’amélioration des conditions de vie et au développement personnel des enfants des centres d’accueil. Les données chiffrées sont détaillées dans le tableau de synthèse figurant en fin de rapport.

       
       

 

B – Projets ruraux dans la Province de Takéo [$14,800.00]

Deux projets ont été initiés dans la province de Takéo : Production de riz sur 10 ha et Lancement d’une unité de production de champignons.

Production de riz

OCPP a acquis 10 hectares de rizières en 2009 [Village de Prey Hiev, commune de Kor Phor, district Borey Chusa] et fait réaliser pour plus de huit mille dollars de travaux pour l’irrigation en 2008.

Ces rizières ont été mises à la disposition d’Our Home qui était chargée de trouver des familles pauvres pour les mettre en culture. Une partie de la récolte bénéficie aux enfants des centres d’accueil de Phnom Penh.

Au titre de l’année 2012, deux (2) tonnes ont été mise à disposition de l’ONG Our Home.

Unité de production de champignons

En 2008 OCPP a lancé une expérience pour produire des champignons dans le village de Kork, commune de Sra Gne, district de Traing sur des terrains appartenant à Monsieur HANG Vibol, président de l’ONG cambodgienne Our Home.

OCPP n’assurait pas la gestion en direct de cette unité de production et nous n’avons jamais pu faire une évaluation correcte dans la mesure où les personnes en charge de ce projet n’était pas encadrées.

Ce n’est qu’au cours du dernier trimestre de l’année 2011 qu’OCPP a pris la direction de ce projet avec sur place, pendant 2 mois, Thierry Dumas, président d’OCPP, pour suivre l’évolution et le développement du projet.

5 personnes [dont 4 vivant sur place ou à proximité] ont été affectées à ce projet avec des objectifs de production. OCPP a couvert l’ensemble des coûts [formation – achats des produits nécessaires à la production des champignons – équipement des bâtiments et acquisition des matériels].

A la fin du premier semestre 2012 cette activité était viable et les indicateurs économiques permettaient d’envisager son développement. Une visite des lieux effectuée le 23 octobre 2012 confirmait ce sentiment, nous étions alors à une production d’environ 30 à 50 kg par jour. En sachant que le projet était viable avec simplement 20 kg par jour.

OCPP ayant pris la décision de mettre un terme à son partenariat avec Our Home à la fin de l’année 2012 pour les raisons déjà évoquée, l’accès au site nous est depuis interdit.

 Au titre de l’année 2012 OCPP aura consacré une aide financière de quatorze mille huit cent dollars [$14,800.00] au titre des projets ruraux dans la province de Takéo.

 

 

EN CONCLUSION 

OCPP a consacré pour l’ensemble de l’aide apporté au Cambodge en 2012 un montant total de quarante-deux mille cinq cent quarante-deux dollars et cinquante-sept cents [$42,542.57] soit une progression 19% par rapport à 2011 [Rappel aide 2011 $35,700.00]. Voir en fin de rapport le tableau de synthèse.

    

DEUXIEME PARTIE

 OCPP souhaite continuer à venir en aide au Cambodge. 

Son bureau de Phnom Penh [OCPPK] bénéficie d’un MoU (reconaissance en tant q’ONG) avec le Gouvernement jusqu’à la fin de l’année 2013.

Depuis le mois de janvier 2013 Jean Marie ANNO, directeur de ce bureau est également le nouveau représentant de notre organisation vis à vis des autorités cambodgienne.

Les problèmes liés aux projets ruraux développés dans la province de Takéo feront l’objet de négociations au cours de l’année 2013.

Des contacts sont d’ores et déjà pris avec plusieurs organisations qui viennent en aide à des enfants et des familles pauvres.

Parallèlement OCPPK envisage de lancer, en 2013, à titre de test, une expérience d’aide au développement  pour une famille dans le village de Prey Ta Prom [Province de Kandal]. Le choix de ce village repose sur la confiance mise dans une personne habitant ce village et ayant travaillée pour le centre d’accueil d’Our Home.

Le projet de budget pour 2013 sera arrêté au cours du mois de mars 2013 par les membres du Conseil d’Administration d’OCPP. Il sera ensuite soumis au vote des membres de notre organisation au cours de l’Assemblée Générale qui se tiendra au cours de l’été 2013 en France.

ANNEXE Tableau  de synthèse sur le engagements financiers

  icone pdf

Association d'aide au developpement du Cambodge