Journal 2011 janvier

Voici  notre le journal de bord de notre voyage janvier 2011 :

Et voila, nous voici à Phnom Penh après un long voyage de 17 heures.

Vibol était au rdv à 11h00 à l aéroport. De suite direction l’orphelinat pour la visite. Pour quelques personnes cela a été un choc moral, la vie à l’orphelinat devient difficile suite à la crise financière de 2008. Mais les gamins ont le sourire. Nous allons réfléchir comment faire plus d économies, il va falloir jouer fin. Nous allons prendre une femme de ménage , suite à une idée de Sylvie Albastado. Après les grosses émotions nous sommes allés nous reposer à notre hôtel sur les quais Sisowath au bord du Tonle Sap; ah oui nous avons mangé un serpent sur le bord du Mékong.

Aujourd’hui  11 Janvier nous sommes allés à Takeo visiter les rizières ainsi que les champignonnières et le dispensaire. Il manque énormément de médicaments. sinon notre rizière est pleine d eau, dans 8 jours quand l eau aura baissé en dessous du niveau de la digue, nous pourrons pomper le trop plein et l’évacuer dans le chenal. Il faut savoir que la hauteur de notre digue est d’environ 2m50 c est fou. C est fou car en mai et jusqu’ en Octobre, il y a eu une sécheresse terrible. Et au mois d’Octobre des pluies diluviennes. Nous allons commencer le repiquage dans environ 15 jours et obtenir la première récolte de la rizières 75 jours après. Nous sommes rentrés sur Phnom Penh à 22 heures avec une grosse fatigue mais des souvenirs à vie pour mes compagnons. Il sont très impressionnés par notre ami Vibol.

Voila en quelques mots les 2 premiers jours du voyage. Je vais demander à mes compagnons de donner leurs premiers sentiments dans le prochain point route. J’ai oublié le menu du jour.  grenouille, anguilles, poulet, buffles , légumes , riz et en boisson de la  ANGKOR

                             Thierry

Mercredi 12 janvier

Contraste saisissant entre notre visite à l’orphelinat et aux villageois de kork et les fastes du palais royal avec ses bouddhas parés d’or et de diamants. Ensuite le bidonville sur les bords du Tonle sap et la découverte d’une usine d’embouteillage de sauce nuocmam  véritable fourmilière humaine(du lavage de bouteilles au conditionnement en packs de 6) à l’odeur nauséabonde. Pour nous remettre de nos émotions nous avons remis nos corps » meurtris » entre les mains de masseuses expertes et nous étions ensuite en pleine forme pour terminer la journée par une soirée karaoké à la mode Cambodgienne. Nous sommes même montés sur scène pour entonner quelques chansons dont certaines étaient un peu  » légères ». Bien entendu le tout arrosé de bière Cambodgienne servie au pichet à volonté. Retour à l’ hôtel en passant par l’arrière des beaux quartiers et poursuivis par les chauffeurs de Tuk Tuk voulant à tout prix nous faire monter dans leurs » bolides.

Jeudi 13 janvier

Départ ensoleillé direction Siem Reap pour 5 heures d’une route plutôt bien entretenue.Quelques arrêts dans les marchés où nous avons dégusté des pattes d’araignées sous le regard admiratif de Samai notre chauffeur. Arrivée enchanteresse à la Guest house »Rega l toit » magnifique jardin où se mêlent dans la végétation luxuriante de superbes orchidées. Massages très agréables dans nos chambres respectives nous nous préparons pour le diner 20 h16 La pensée du jour :

« Malgré leur grande pauvreté les Cambodgiens ont un irremplaçable trésor : le sourire de leurs enfants C’ est doc gyneco. » Entrain de tomber amoureux du Cambodge; multiples visages toujours terriblement humains l’occasion inespérée d’élever son niveau de conscience le voyage continue et la découverte des Cambodgiens et des Européens investis dans le pays s’avère très enrichissante.

A suivre demain avec les temples d’Angkor……

Vendredi 14 JANVIER 2O11

Aujourd’hui,  rencontre avec l’histoire du pays à travers les temples d’Angkor.  Une journée, 4 temples avec un guide exceptionnel qui a su nous faire traverser les siècles passant du bouddhisme à l’hindouisme. Un site fabuleux ou les arbres fromagers entrelacés avec des ficus géants se mêlent aux pierres millénaires laissant place à l’imagination des touristes pour interpréter les incroyables courbures des racines. Petit intermède avec les macaques joueurs avant de regagner Siem Reap ou nous avons acheté des bouddhas sculptés par notre guide Sopheav. Le soir, a nouveau dîner typiquement cambodgien retrouvant ici, à l’autre bout du monde, des amis d’a côté de chez nous. Décidément, le monde est petit, mais ici il est grand. Les Cambodgiens sont formidables

L’impression de 4 personnes qui découvrent Our Home: beaucoup de chaleur et d’affection envers les enfants, beaucoup de sérieux de la part de l’équipe. Pour nous, Européens, une découverte d’un centre d’accueil totalement différent de ce que nous pouvons trouver chez nous. Bravo et bon courage à toute l’équipe

Samedi 15 janvier

Après l’histoire, retour à la vie quotidienne des Cambodgiens: découverte du village flottant de kompong chhnea:  serpents pythons, ferme à crocodiles, déplacement des maisons en fonction du niveau du lac Tonle Sap, écoliers attendant le bateau bus , avec de l’eau jusqu’au genoux.

Décidément les Cambodgiens sont jeunes et cela donne une vitalité débordante au pays. Leur histoire récente avec ses terribles excès joue certainement un rôle important influençant leur comportement actuel : ils sont ouverts, souriants, toujours prêts à rendre service et à s’amuser avec nous.

Sur le trajet vers la ferme de la soie, petite halte pour se restaurer (locale), et surtout sieste dans les hamacs face aux rizières d’un vert tendre observant les paysans l’échine courbée sur l’ouvrage : ou que l’on soit, la terre est basse ! Visite de la ferme de la soie avec un guide plein d’humour. Nous avons vu comment se filait la soie avec toute leur ingéniosité remplaçant l’industrialisation.

Quelques emplettes et retour au Rega.Pierre et Thierry sont partis faire un footing et sont curieusement revenus en mobylette. Et enfin à nouveau dîner bien mérité avec toujours pour clôturer la soirée un petit rhum arrangé.

Dimanche 16 Janvier

Journée de transition entre Siem Reap et Phnom Penh, après un voyage de 5 heures et 2 araignées au compteur retour à Phnom Penh. Direction le marché central et le grand et seul centre commercial moderne de la ville Sorya. Nous retrouvons un couple de jeunes qui font le tour du monde en vélo en faisant environ 60 km par jour (incroyable et beau) ensuite nous retrouvons Jean-Marie Anno au repas du soir pour faire le point sur le travail à Our Home. Mise a jour de notre fichier sur chaque jeune du centre ainsi que l’avancée de notre programme de mutualisation de parrainage. Nous allons avoir énormément de travail à partir de la semaine prochaine. Voilà les petites nouvelles de la journée, demain départ pour Kep, bonne journée à tous.

Thierry Dumas

 Lundi 17 Janvier

Après un voyage rondement mené grâce à notre chauffeur Samaï, nous arrivons à Kep dans la Guest house Rega de Kep. Puis, visite du marché de Kep où nous avons pu déguster des produits locaux non sans une petite appréhension (crabe, calamar, crevette).

C’était délicieux. A nouveau, déplacement vers Kampot pour assister au coucher de soleil sur le fleuve en dégustant du Frontera. Retour à la nuit tombée en chantant à tue-tête (effet du Frontera) et arrêt nocturne pour une baignade au clair de lune (pleine). Enfin, retour à la Guest house pour un dîner entre nous avant un repos bien mérité.

Mardi 18 Janvier

Aujourd’hui, journée de repos comme prévu. farniente sur la plage de l’ile aux lapins, ile paradisiaque, massage, crevettes et boisson, crabe à gogo. Retour en pirogue à longue queue au coucher de soleil. A noter avant le petit déjeuner, footing jusqu’à la pagode pour Thierry et Pierre et marche rapide pour les filles et André… Et, pour finir, comme nous en avons pris la délicieuse habitude, diner sur la terrasse surélevée en bambou.

Mercredi 19 Janvier

Après le petit déjeuner et avant le départ sur Kompong som, visite d’un centre de loisirs où de jeunes enseignent le français aux plus jeunes comme aux plus vieux comme c’est dans les us au Cambodge. La longue route à bord de notre camionnette toujours avec notre chauffeur Samaï, avec un arrêt inopiné dans un mariage. En effet, lors d’une petite halte le long de la route des jeunes mariés nous ont invités à leur vin d’honneur. Mariage Sino-Cambodgiens : 1 000 personnes + nous. Enfin, arrivée à Kompong Som avec installation au Guest house de l’Orchidée, confort ++. Déjeuner sur la plage dans une paillote : pétoncles et poissons (barracuda et snipper), puis farniente. Footing pour nos sportifs. Puis, à l’instant ou nous mettons ce message, apéro au bar, puis à nouveau dîner sur la plage.

Vendredi 21 Janvier

Hier, journée plage agrémentée de la visite des plus célèbres cascades et c’est peu dire du Cambodge. Cataractes à trois niveaux (hauteur 12 mètres), puis paillote, baignade avec détour par Moscou Airport (un antonov 24 transformé en discothèque). Après un morijo, retour hystérique avec la camionnette transformée en basse-cour. Le chauffeur n’en revenait pas (qui faisait quoi : vache, coq, cochon, poulet …) Enfin la camionnette humanitaire telle l’Arche de Noé nous amena dîner sur la plage.

Samedi 22 Janvier

De retour de kampong Som sur une route terriblement dangereuse nous nous installons au Flamingos à Phnom Penh après une petite collation nous partons en groupes dispersés pour du shopping et ensuite massages pour tout le monde. Le restaurant français le corner nous accueille pour le dîner retour à l’hôtel petites discussions en terrasse avant d aller dormir.

Samedi 22 Janvier

Dernier jour retour imminent fin en transition avec visites de temples peu connus proches de Phnom Penh. Déjeuner local sur un marché voisin même pas malades. Le clou de la visite le déjeuner des moines servi par Thierry après que les femmes du groupe eurent été invitées a prier avec les bonzesses dans la cérémonie précedent le dejeuner. Puis dernier passage à Our Home pour voir les protégés de Vibol avec une considération certes très différente après 15 jours passés au Cambodge. Le départ s’approche dernier dîner au Sorya avant d’aller boucler les valises. Demain matin 8h30 on rentre. Vous pourrez continuer à suivre les aventures de Thierry  pendant encore 3 semaines .

Dimanche 23 Janvier

En ce moment il est 17h30 et mes compagnons de voyage ont pris l’avion ce matin à 11h10 direction kuala Lumpur et ensuite Paris. Pour moi c’est une journée de transition avant 3 semaines bien chargées, demain nous allons chercher Guy de notre association à l’aéroport (il doit être en ce moment dans l’avion où à l’embarquement) il doit amener 10 kilos de médicaments. Ensuite je vais aller manger à l’orphelinat avec les enfants et ensuite préparer la réunion du 26 janvier avec les responsables d’Our Home et Jean-Marie. Phnom Penh change vite ( trop vite à mon goût ) car en province rien ne bouge, il va y avoir un écart terrible et pourtant franchement que j’aime ce pays (le pays du sourire) il faut le voir pour le croire. Dans les prochains jours je vais essayer de mettre quelques photos. bonne journée à tous et merci encore de suivre le voyage ( en moyenne 90 connexions par jour )

 Lundi 24 Janvier

Bonjour à tous, j’ai eu des nouvelles des voyageurs, ils viennent d’arriver à Orléans avec un arrêt à kuala Lumpar pour la visite des tours. Guy est arrivé  au Cambodge avec les médicaments mais l’autre valise contenant les affaires de voyage à continué  je ne sais où, alors en arrivant en ville direction le marché olympique pour l’achat de tongs chemise et short. Ensuite direction l’hôlel pour Guy. Moi je suis allé au ministère des affaires étrangères à peine arrivé j’ai enfin eu les documents de la création de notre ONG avec les félicitations du ministre et me demandant pourquoi je n’avais pas de projets dans son district de kampong Cham. Nous allons donc réfléchir rapidement à un projet car en plus il veut nous aider????? Ensuite retour à Our home et préparation de la réunion de mercredi avec Vibol. Demain direction Takeo pour faire découvrir nos réalisations à un couple de Chécy et un autre de la région de Tours. voila le programme.

Amicalement thierry

Mercredi 25 janvier

Hier visite du projet Takeo avec 6 membres de notre ONG. Une visite forte en émotions, nous avons rencontré la maman de Srey une jeune fille de 14 ans du centre d’Our Home à Phnom Penh, elle est atteinte du sida en phase terminale. Elle m’a expliqué la préparation de sa mort (no comment). Nous avons visité la champignonnière ,  aujourd’hui nous vendons la récolte à des familles pauvre un demi dollar le kg (pour information la vente est de 1,5 dollars le kg sur le marché de Takeo et 2 dollars à Phnom Penh). Nous allons lancer la construction en dur des locaux pour les champignons .

Mercredi 26 Janvier

Réunion à our home pour la réorganisation de l’orphelinat début de la réunion pile à l’heure à 9h00 c’est incroyable, fin de la réunion à 17h00 je suis épuisé mais content de cette journée très positive car nous devons trouver le juste milieux entre le français et le Cambodgien. Nous somme ok sur toute la ligne nous allons avancer plus vite. Demain grosse journée en perspective, sur la demande de l’ambassade de franque nous allons présenter le projet de nos champignonnières d’environ 35000 dollars (nous en avons pour 2 jours de travail avec Jean-Marie) nous présentons pour la première fois un dossier sur l’ONG du Cambodge d’Orléans-Chécy à Phnom Penh kork. Ensuite dans quelques jours, à la demande du ministre des affaires étrangères, nous allons aller en repérage à kampong Cham pour essayer de lancer également un programme de champignonnière et repérer des terrains de libre. Ce soir relax sur les quai Sisowath je vais manger chez le français un beau tournedos sauce poivre vert de kampot hum un régal. Bonne soirée à tous et à très bientôt.

Au fait Guy à retrouvé sa valise aujourd’hui

Jeudi 27 Janvier

Très grosse et importante journée à Our Home, Jean-Marie, Guy et moi avons monté un très beau (j’espère) dossier de développement de notre champignonnière à Kork. Nous avons mis la journée pour ce dossier. Je vais le déposer à l’ambassade vendredi matin, je croise les doigts c’est quand même pour un montant de 36400 dollars. le midi j’ai mangé avec les jeunes et les enfants d’Our home, j’ai remarqué que 3 enfants ne vont pas bien. A partir de demain je vais faire le point sur la santé des enfants. Je vais également prendre rendez vous avec un cardiologue de l’hôpital Calmette pour la petite Eye car j’ai eu un compte rendu de mécénat cardiaque que la petite Eye a une maladie de son muscle cardiaque qui nécessite un traitement médical et non chirurgical. Le pronostic n’est pas forcément mauvais car ces cardiomyopathies évoluent de façon variable. Soit disant il y en a même qui guérissent (bonne nouvelle!!!!!!) mais à suivre car la petite souffre énormément. Nous allons également monte un projet pour kampong Cham, car j’ai rdv avec le ministre des affaires étrangères cambodgien la semaine prochaine. Voila prochain point route demain . Bonne journée à tous  

 Thierry

Vendredi 28 janvier

Dépôt du dossier pour la champignonnière à l’ambassade de France à 9 h ensuite direction Our home. Repas avec les jeunes du centre et point sur la santé de quelques uns d entre eux. Ensuite prise de rdv pour Eye à l’hôpital de Calmette (rdv mardi a 9 heures) il va falloir encore négocier les prix. Ensuite une mauvaise nouvelle est venue plomber la journee , GLOBAL HUMANITARIA  ne veut plus aider les jeunes de plus de 18 ans et le dispensaire. Nous allons faire une réunion de crise lundi 10 heures Pour demain repos avec sûrement des ballades dans les marchés(a voir) voilà pour aujourd hui.

Thierry je laisse la main a Guy

Hier journée a Our Home, distribution  des peluches et des fournitures scolaires aux petits que du bonheur…, trie des médicaments. Aujourd’hui journée balade à pieds dans Phnom Penh sous un grand et dur soleil… j ai la tête couleur tomate !!! A suivre…

Dimanche 30 janvier

Hier journée très cool avec au programme, ballade à une quinzaine de km de Phnom Penh dans un lieu magique et très reposant avec un petit lac et des paillottes, après visite de 3 ou 4 pagodes et retour à notre hôtel j’avais déjà une idee pour la preparation de notre reunion de lundi. Ensuite dîner chez Jean-marie, retour à notre hôtel vers minuit. aujourd’hui détente à l’ île de la soie, et en fin d’après midi il faut préparer la réunion d’Our Home de demain (cela va être très très très chaud) enfin aujourd’hui c’est aujourd’hui .

Bonne journée a tous

Lundi 31 Janvier

Hier je suis allé avec Guy  à l’ile de la soie, journée très reposante (message perso marie j’ai trouvé 3m50 de soie très belle) ensuite visite de 2 ou 3 pagodes et retour à Phnom Penh en passant pas le Wat Phnom (colline la plus haute de Phnom Penh où il y a une petite pagode  un endroit très très reposant. Sur le site  il y a des singes,moins qu’avant pour la sécurité des personnes, et le soir repas chez Seiha dans son nouveau restaurant (Seiha est la directrice d’ un petit orphelinat  CED cambodge enfance développement de 45 enfants il y en avait que 31 il y a 6 mois. J’ai pris quelques idées de l’organisation du centre.Aujourd’hui j’étais très angoissé de la réunion du personnel et des enfants du centre. Mais il fallait le faire, la réunion à durée 2 heures pour expliquer les soucis avec GLOBAL  et comment essayer de sauver le dispensaire de kork (c’est pas gagné). Il à été question énormément d’argent et de la propreté du centre . Nous rentrons dans une phase très délicate de la vie du centre. j’ai eu le mauvais rôle mais c’est mieux pour faire réagir les gens. je pense que le message est passé et pour le manque d’argent( That is the question )pour l’instant. nous devons réfléchir rapidement sur la situation car à partir de mai cela va être une belle galère. Je vais contacter Global en Espagne pour essayer de débloquer une situation tendue ( nous verrons bien). A midi j’ai mangé de nouveau au centre avec les jeunes et le personnel. Après midi je vais travailler avec Jean-Marie sur les dossiers en cours et à venir (Jean-Marie est très fatigué) d’ailleurs demain il va quelques jours au bord de la mer (il en a vraiment besoin). Ce matin départ pour Guy en bus à 7H pour aller faire un Treck d’environ 4 jours à Ranatakiri à 600 km de Phnom Penh (hummm 12heures de bus, bon courage à lui). Demain rdv à 9h00 avec le cardiologue pour Eye ), ensuite départ pour 2 ou 3 jours à kampong cham, nous emmenons des gens en formation pour les champignonnières et nous allons repérer des terrains et des rizières  pour nos futurs projets. Voila pour aujourd’hui, pour moi je vais bien j’ai la conviction de l’action, et encore la santé pour tenir, mais franchement, entre nous c’est une belle galère.

Thierry

Mardi 1 février

Réveil avec un petit moral et en plus tel de Vibol à 6 h00 du matin pour m’annoncer que nous n’avons plus de nourriture à l’orphelinat .Global va verser la somme du mois de Janvier  vers le 15 février :Solution provisoire à 7h00 du matin dans les marchés pour 3 jours de nourriture (120$ par jour pour toute la troupe). Il reste 1500$ sur notre compte au Cambodge (eh ben voila nous savons quoi en faire ) .Dans 5 minutes départ pour l’hôpital et ensuite direction kampong Cham. J’espère pouvoir me servir d’internet ce soir mais c’est vraiment pas certain. Nous allons dormir 2 nuits chez l’habitant (bonjour). Donc bonne journée à tous et je vais garder le moral il en faut , sinon pas la peine de s’investir et plutôt aller jouer à la belote dans la salle des fêtes du coin hihihihihihi

Thierry 

Mercredi 2 Février

En direct de kampong Cham dans un petit boui boui j’ai trouvé internet avec une batterie de voiture he oui ! c’est possible et incroyable mais vrai. Des nouvelles de Eye plutôt rassurantes, après avoir fais 2 échographies (une du cœur et une des reins)nous allons pour l’instant traiter l’hyper tension pendant 15 jours et ensuite pouvoir traiter le cœur.J’ai rdv avec elle la veille de partir Vendredi matin à 9 h00 avec le cardiologue  (à suivre). Sinon 2 jours incroyables dans la brousse exemple pour faire 50 km nous avons mis la bagatelle de 4h30 pour arriver au village de navie (la jeune fille que nos voulons sortir de Phnom Penh). Arrivés au village chose incroyable c’était la première fois que le village voyait un « barang » (un occidental au Cambodge,Laos,Thailande). J’ai eu un accueil digne d’un chef d’état (pas pour le couchage mais bon). Repas avec eux dans la maison des parents de Navie. Petite partie de volley, ballade sur le petit Mékong pour voir l’élevage de poisson et douche heu plutôt je ne sais quoi m’enfin. Ensuite dodo avec Vibol et le stagiaire de la champignonnière. Aujourd’hui détente pour lui mais à partir de demain c’est très sérieux. Aujourd’hui nous avons croisé un cochon sauvage sacré énorme sur une route , soit disant qu’il y a des miracles chaque apparition de celui ci. Sur plus de 10 km les gens l’attendent à leurs portes c’est incroyable mais nous, nous avons bien Bernadette. Ce matin nous avons repris à 7h45 la route euh  plutôt la piste euh plutot le chemin, pendant 3 heures et enfin une route. Après avois fait une négociation sur le prix du stage et le contenu nous avons décidé de rester dans les alentours jusqu’a demain matin. Pour demain Vibol va rentrer sur Phnom Penh et moi je file sur Bathabang pour trouver d’autres sites à découvrir pour nos prochains voyageurs. Demain nouvelle an chinois.

J’ai eu notre ami Guy hier soir au tél qui est dans la jungle en randonnée .

Bonne journée à tous et j’espère pouvoir retrouver internet demain (je confirme c’est bien un boui boui, il y a même pas les lettres sur les touches, bonjour l’ambiance (au fait j’ai retrouvé un moral d’acier)

Thierry

Vendredi 4 Février

Lendemain du nouvel an Chinois (année du lapin). Je suis arrivé hier après 6 heures de voyage à Battanbang deuxième ville du Cambodge, l’atmosphère est plus calme que Phnom Penh, après le voyage, contact avec la ville que je n’avais pas vu depuis 1995 et dans quelles conditions!!!!!!!! rien de plus à dire sur la journée d’hier, par contre aujourd’hui journée incroyable en émotions et en découvertes, je suis obligé par de faire cela rapidement pour préparer au mieux un nouveau voyage (voyage réservé aux routards et voyageurs en très grande forme car surement un voyage plus fatiguant que le premier, mais à mon avis un voyage vraiment dans le cœur du Cambodge.Donc aujourd’hui comme je le disais avant grosses émotions sur un lieu très beau et merveilleux sans connaitre l’histoire du site, le nom Phnom Sampheou qui était avant la guerre un ancien centre religieux célèbre pour ses temples grottes bouddhismes. Mais voila l’endroit fut pendant la guerre le lieu d’un terrifiant génocide réalisé par les kmers rouges d’environ 10000 personnes, c’est difficile à imaginer mais très fort en émotions sur un lieu aussi beau, j’ai vraiment eu un coup de bambou dans ce lieu. Il faut visiter ce lieu en début de journée car d’abord il y a environ 600 marches et ensuite pour passer à autre chose de moins terrifiant.

Ensuite visite du temple Wat Banan un temple du XI siècle  dans un mauvais état mais cela est bien pour la vue et ce fut un endroit stratégique également pour les kmers rouges (alors là pas question de quitter la route touristique ,partout des pancartes attention mines). Pour monter en haut il y a 350 marches, ensuite pose repas avec les locaux, ensuite retour sur Battanbang (environ 25km par un chemin superbe) rencontre avec les roussettes (grosses chauves souris), ensuite visite des vignes (he oui les seules du Cambodge), après passage sur un pont de singes (pas rassuré le garçon et en plus il y a les mobylettes sur le pont c’est de la folie mais bon c’est le Cambodge) et retour à mon hotel à 16H pour une bonne angkor beer. Demain départ à 7h direction Pailin à la frontière de la thailande (je vais essayer de revenir le soir, il y a que 93km mais je crois qu’il faut 3h pour le trajet par sécurité je vais emmener des vêtements au cas ou). Pour réussir au Cambodge il faut vraiment être imprégné du pays. je vais rentrer à Phnom Penh soit dimanche ou lundi matin et après semaine à OUR HOME.

Merci à tous de suivre le journal de bord et je pense à vous tous, bonne journée à tous et j’espère à demain soir ou après demain, c’est le Cambodge qui va en décider

Thierry

Samedi 5 Février

PAILIN  C’est Nul

Dommage car une végétation incroyable,des cascades très belles, mais un dépotoir sans nom, en plus pour aller à Pailin 97 km dont 60km de bonne piste, mais de la poussière!!!!!! pour dire impossible de voir le paysage et celui du bord de la route n’en parlons pas, les maisons, les arbres, les champs, ainsi que les voitures, ont une seule et unique couleur, le orange de la piste (alors attention en faisant pipi hi hihi…), en plus au bord du torrent serpents sur serpents, il parait même que le matin à l’aube ,il y vient des tigres pour boire un coup. Remarque les ordures c’est peut etre eux. Sinon la ville est cynique sortie de ne je sais ou. Pailin était le dernier bastion des kmers rouges jusqu’en 1999 (à cause des rubis ) c’est peut être pour cela aussi, ici qu’il n’y a rien de déminé, la vie semble scotchée au passé. Mais ici pour vivre plus de rubis??? en plus il sont en train de déboiser à vitesse grand V. En revenant ce soir je suis passé dans un orphelinat de Battambang où il y a une centaine d’enfants (no comment). Demain je vais à Pursat à environ 120 km d’ici sur la route  de Phnom Penh, je veux voir les carrières de marbre. Hier soir j’ai mangé un steak de bœuf Cambodgien extraordinaire (message perso gros bisous Marie).

Dernières news

Je viens de sortir de la gendarmerie royale pourquoi?  That is the question…

En attendant j’ai passé environ 1h30 au poste, j’avais remarqué que depuis hier j’étais suivi par 2 hommes du cru, même jusqu’à Pailin mais bon. Par sécurité j’avais demandé ce soir à un couple de français de venir avec eux et de faire le trajet de demain en leurs compagnie. Mais  vers 6h00 ce soir, interpellation dans ma chambre , ensuite vérification en règle  et sans une seule explication ils m’ont relâché (ils m’ont offert un coca). Enfin maintenant je me pose plus de questions pour demain.

Bonne journée à tous c’est le Cambodge

Thierry

Dimanche 6 Février

Ouoah , très belle journée mais super fatigante, je me suis levé à 5h00 du matin pour prendre le bus, et faire les 120km de trajet, je suis tombé sur un omnibus, j’ai mis environ 3 heures mais bon. Arrivée à Pursat vers 10h00 et installation à l’hôtel (du petit, très petit standing), je pose mais affaires et 30 minutes plus tard je me retrouve dans un tuck tuck pour faire les 37 km qui me sépare du village flottant de Kampong luong sur le tonlé sap  (je dirais plutôt la ville flottante) une vision incroyable (2 heures de ballades au milieu des habitations), j’en suis resté baba, pour ma part c’est le plus intéressant du Cambodge, mais pour y aller, jamais plus le tuck tuck sur la route de battambang à phnom penh, c’est un suicide, en plus la route de battambang à phnom penh est une décharge à ciel ouvert c une horreur. Que quelqu’un vienne me dire que le Cambodge est beau!!!! la beauté commence par la propreté. Par contre que le pays est attachant ,alors la un grand  OUI. Ils ont tous le sourire c’est incroyable, il y a vraiment une atmosphère spéciale. Pour en revenir à la journée elle a continuée vers les tailleurs de marbre ( la spécialité de Pursat, c’est vraiment bien), ensuite visite de la tombe de Kleang Meung un commandant militaire de 1550, qui soit disant leva une armée de fantômes pour repousser les envahisseurs Siamois (c’est vraiment un lieu de pèlerinage ) , ensuite tour de la ville !!!!!! et ce soir je vais manger sur le marché voisin. Demain retour à Phnom Penh pour affronter les soucis de Our Home. Merci à tous (avant hier nous avons eu 170 connexions ) .Ce soir dodo de bonne heure. Au fait Guy est revenu de son périple du Ranatakiri, je vais le retrouver demain.

Bonne journée à tous

Thierry

Lundi 7 février

Journée boffff, retour de Pursat en bus pendant 4h00 et arrivé à Phnom Penh à  14h00 pour repartir à 15 h00 à la banque, chercher 1000 dollars de notre compte pour acheter la nourriture du centre pour 8 jours en attendant le virement de Global en espérant qu’il arrive (c’est vraiment un belle galère, juste au moment ou le centre commence à être autonome). Ensuite courrier pour le ministère toujours pour les visas (je pars Samedi et mon passeport est depuis huit jours dans les bureaux). Ensuite courrier pour Global et je viens de rentrer d’Our Home il est 20h30. Un point positif, j’ai trouvé Eye en meilleure forme et avec un semblant de sourire. Voilà pour les nouvelles du jour. Demain à 9h00 à OUR HOME (pour ceux qui se posent la question de mon emploi du temps, je les invite à venir avec moi au prochain voyage). Aujourd’hui je suis très très très fatigué. Bonne journée à tous et pour moi bonne nuit.

BIG PROBLEM ENTRE LA THAILANDE ET LE CAMBODGE TOUJOURS POUR LE TEMPLE DE PRHEA VEAR AUJOURD HUI LES COMBATS ONT FAIT 60 MORTS COTE CAMBODGIENS. IL PARLE DE FERMER LES FRONTIERES AVEC LA THAILANDE

Thierry

Mardi 8 février

Aujourd’hui encore, des gros combats à la frontière thai, les gens commencent à penser le pire!!!!!!!.Pour etre plus basic, pour moi ce fut une très longue journée de travail au centre de 6h00 du matin à 6h00 du soir, menu du jour montage de dossiers de financement, réunion avec le staff de OUR HOME pour trouver un accord avec Global Humanitaria. Avec jean-marie nous allons servir de témoin, car franchement ils abusent, il y a derrière quand même 150 jeunes c’est fou. Maintenant et après mon coup de gueule, je peux vous dire que le centre est propre. Demain à l’aube je vais avec vibol chercher mon passeport dans les bureaux du service de l’immigration. Hé oui il se ballade de bureau en bureau. Ensuite après avoir récupéré mon passeport (j’espère) direction à la demande de vibol le S-21 l’école qui a servit pour l’exécution de plus de 100000 cambodgiens à l’époque de pol pot. Franchement j’y vais à contre cœur mais pour faire partir les démons de vibol, cette démarche est très importante, sans vous raconter son histoire, il faut simplement savoir que son papa à été exécuté par les kmers rouges devant ses yeux. Voila pour les nouvelles du jour (température de l’air aujourd’hui 36 degrés)

bonne journée à tous

thierry

mercrdi 9 Février

A 6h30 j’étais au travail au centre pour finir la demande de financement auprès de l’ACPE, ensuite direction le ministère des affaires étrangères pour mon passeport, il l’ont retrouvé que 2 heures après mon arrivée. Ensuite j’en passe et des meilleurs. Enfin il me donne une attestation pour le visa pour mon passeport (car celui définitif ainsi que ma pièce d’identité du Cambodge sont en fabrication, je vais avoir cela en juillet), alors donc ensuite nous devons aller à l’aéroport de l’autre coté de ville pour faire le visa, et la m’entendre dire qu’il faut que je sorte du pays meme que 10 minutes pour pouvoir avoir mon visa (elle me propose de sortir à poipet que 10heures de voiture). Elle me donne une autre solution de retourner au ministère et de rencontrer le ministre pour expliquer la situation. Nous lui disons que le ministre est en train de régler le conflit à la frontière. Elle téléphone et nous dit que le ministre est revenu. Alors direction le ministère et bien sur en arrivant nous apprenons que le ministre est toujours à la frontière. Nous retournons avec notre attestation à l’aéroport et la elle annonce que ce n’est pas grave et que je vais payer une amende de simplement 10 dollars en plus des 25 dollars obligatoire pour sortir. Une histoire de fou. Entre je suis allé au S-21 avec vibol (rien à dire). Suite au problème de virement avec global humanitaria nous avons 11 démissions au centre (comme cela nous n’avons pas à licencier) et puis nous voyons ceux qui travail ici que pour l’argent, je pense que c’est un mal pour un bien. Pour me changer les idées je vais manger avec jean-marie sur les quais.

bonne journée à tous (au fait merci à alain pour les photos sur le site elles sont très belles)

thierry

vendredi 11 février

Et voila la dernière journée à OUR HOME j’ai le coeur à la fois à l’ouest et à l’est, j’ai l’impression d’abandonner Vibol aux problèmes du centre. J’aurais bien voulu partir avec la certitude que global va verser l’argent du mois de janvier, sinon?????????. Hier j’ai travaillé avec vibol toute la journée, pour essayer de trouver toutes stratégies possibles. Nous allons en essayer une qui avait très bien marché pour OUR HOME il y a 6 ans (une émission des racines et des ailes qui avait rapportée pas mal d’argent). Dons en rentrant, je vais mettre mon énergie pour joindre des journalistes de france 2 ou france 3. Pas question de TF1 ou M6. Alors si vous connaissez quelqu’un:!!!!!!! à l’époque le reportage avait été nommé « le marché de la misère », nous pourrions dire à fr3 de faire un reportage 6 ans après et ou en est le centre. Franchement je crois de plus en plus à mon projet d’autonomie du centre. Il me faut simplement du temps, mais voila la nourriture est prioritaire, hier nous avons eu 12 démissions de plus (mais pour l’instant c’est pas des poste très important pour la structure), Par contre surprise avec vibol hier quand nous avons vu débarquer un employé de TAKEO (70km 3h de mob) et pas payé depuis fin décembre, venir de la bas , en disant qu’il voulait sous n’importe quelles conditions, continuer de travailler pour OUR HOME. j’étais scotché, j’ai pris en accord avec vibol de payé personnellement sont salaire de janvier et de continuer à le payer par la suite (il va s’occuper des terrains que nous avons à TAKEO, et en attendant de monter les prochaines champignonnières, faire du manioc et d’autres légumes. En plus je suis très content de cet événement, car nous avons eu sur les 23 démissions 17 à TAKEO (IL VA Y AVOIR DE LA DISCUTION DANS L AIR). Ce matin Navie et la cargaison (batteries, verres, nourriture, assiettes) est retournée dans son village à 4h de piste d’ici pour ouvrir son petit resto!!!!!!!! et la semaine prochaine vibol lui emmène la charrette et les éléments nécessaires pour le métier. Ce matin également nous emmenons la petite Eye à l’hôpital, pour voir ou en est son état de santé, et après réunion à OUR HOME pour la réorganisation du centre (une journée banale quoi).

voila demain nous prenons l’avion à 11h10 et merci à tous car nous avons besoin de vous

dernière minute Eye va déjà mieux mais il faut encore le traitement pour 1 mois avant de commencer le traitement pour le cœur et merci à pierre pour l’article dans la république du centre du jeudi 10 février, je vais le voir en revenant.

Thierry

Association d'aide au developpement du Cambodge